L’année 2019 se termine

2019 aura été une année modérément active. Les missions se sont poursuivies au Vietnam et en Birmalnie à un rythme moins soutenu. La démographie anesthésique en France rend chaque année plus difficile la réalisation de missions en nombre suffisant pour satisfaire les demandes de nos collègues étrangers.

Au Vietnam, la mission de Mai avec Mathilde Logeay et Anne Foutel s’est déroulée sur deux hôpitaux différents de ceux des stages précédents, d’abord au Centre d’Orthopédie et Traumatologie de Saïgon, puis en deuxième semaine à l’Hôpital de Cancérologie. Nos collègues vietnamiens sont très demandeurs de formation aux blocs de paroi et du tronc et ce nouveau terrain de stage est propice à l’enseignement de ceux-ci . L’accueil de Madame Nguyen Thi Thanh à été aussi chalheureux que son organisation est efficace.

En Birmanie, les contacts établis grâce au Pr Alain Patel avec le Pr Zaw Wai Soe, chef du service d’orthopédie de l’Hôpital Général et recteur de l’UNiversité de Médecine N°1, sont maintenant solides et l’accueil réservé à l’AFRASE toujours positif. Ce sont Andrea Bailleul et Juliette Thill qui ont assuré la mission, d’abord une semaine à Mandalay suivie d’une petite semaine à Yangon. Les conditions de mission à Mandalay restent un peu difficiles. Les stagiaires ne sont pas les mêmes d’un stage à l’autre, rendant la pérénisation des acquis incertaine. Les pratiques habituelles (quand L’AFRASE n’est pas présente) reposent beaucoup sur la rachi-anesthésie et, malgré la présence de 2 échographes récents sur site, sur les blocs guidés par la parethésie, la neurostimulation ne s’étant jamais implantée en Birmanie.
A Yangon, les conditions matérielles sont d’un niveau supérieur et le stage s’est déroulé dans d’excellentes conditions grâce au Pr Mu Mu Naing, cheffe de service et au Pr Aung Htet. Ceux-ci ont mis à la disposition des missionaires le Dr Nay
Myo Htun pour la durée de la mission. L’intérêt de celui-ci pour l’ALR échoguidée ainsi que sa disponibilité lors de cette mission l’ont fait retenir comme référent de l’AFRASE et candidat formateur local.

Pour compléter ses compétences, l’AFRASE a pu lui proposer un stage de 2 semaines au CHU de Rouen en septembre 2019. Celui-ci s’est déroulé du 9 au 20 septembre. Ce stage n’aurait pas pu se faire sans la générosité de notre président d’honneur le docteur Jacques Le Houelleur, fondateur de l’association. Ce dernier a en effet assuré le soutien financier de l’ensemble du stage. Les membres de l’AFRASE doivent savoir que Jacques reste toujours un observateur attentif de nos activités et un soutien constant de l’association. Nous saisissons cette occasion de l’en remercier.

Les perspectives pour l’année 2020 vont vers la poursuite du travail entrepris les années précédentes au Vietnam et en Birmanie. L’objectif est de réaliser 2 missions dans chaque pays. Le dévelopement d’un partenariat universitaire plus formalisé avec l’université médicale N° 1 de Yangon est en projet. De même que l’accueil en France d’un nouveau stagiaire birman, de Mandalay cette fois-ci.

Joyeuses Fêtes de fin d’année à tous!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s