Mission Mai 2011

CR mission du 7 au 20 mai 2011

Vincent Compère et Virginie Proust

Module 5 Cambodge : échoguidage des blocs neuroaxiaux et tronculaires

Module 7 Laos : blocs de la face et anesthésie LR post-opératoire

CAMBODGE :

Lundi 9 : Récupération des échographes le matin. RDV avec les médecins inscrits au DU et le Dr Tan Sokhak à l’hôpital Calmette pour organisation de la semaine. Comme il n’y a pas de programme adapté à l’ALR le matin à Calmette, nous proposons le repérage échographique du bloc interscalénique sur l’un d’entre nous. Tous les étudiants manipulent l’échographe.

L’après midi, cours à la faculté sur le TAP bloc.

Mardi 10 : Nous allons tous les deux le matin à l’hôpital Kossomak (HK) pour réaliser :

1 TAP bloc pour une hystérectomie par laparotomie,

1 bloc axillaire pour ablation de plaque radiale,

2 blocs sciatiques par voie poplitée pour une greffe de peau au niveau de la jambe et pour une chirurgie de pied bot chez un enfant. Nous assistons à un accident iatrogène en SSPI chez cet enfant qui développe un emphysème sous cutané cervical sur un barotraumatisme lié à un volume d’oxygène administré trop important sans soupape sur le tube d’intubation ! L’enfant récupère après aspiration trachéale, ponctions sous cutanées sus claviculaires pour diminuer l’emphysème cervical. L’enfant récupère très vite et sortira le soir pour des raisons de budget familial !

L’après midi, cours pratique de repérage échographique des différents blocs axillaire sus et infraclaviculaire. Les étudiants ont servi de mannequin.

mercredi 11 : L’un part sur Calmette pour réaliser :

2 TAP blocs pour hystérectomie voie haute et 1 bibloc avec KT fémoral pour reprise de moignon de cuisse chez une jeune fille de 17 ans.

L’autre part sur le l’hôpital Khméro-Soviètique (KS) pour réaliser 2 TAP blocs pour hystérectomie voie haute et kyste de l’ovaire par laparotomie chez une jeune femme.

L’après midi, cours sur le repérage échographique du rachis lombaire pour rachi et péridurale. Cours de rappel sur la pharmacologie des AL.

Jeudi 12 : pas de programme d’ALR sur Calmette et KS donc toute l’équipe se retrouve à HK pour faire :

1 TAP bloc bilatéral pour une hystérectomie voie haute.

Nous expérimentons le repérage échographique du rachis vu en cours théorique la veille, sur un volontaire.

L’après midi, évaluation sur le TAP bloc et cours sur l’analgésie post-opératoire.

Vendredi 13 : jour férié pour l’anniversaire du roi.

LAOS :

Lundi 16 : Le Dr Phothivanh Sithisack nous conduit à l’hôpital de l’amitié pour rencontrer le groupe d’étudiants. Nous assistons au staff du matin qui définit le programme opératoire. Toute la semaine nous réaliserons les blocs sous neurostimulation après repérage échographique :

2 blocs axillaires pour AMO d’avant-bras et exostose de l’index sous garrot. La seconde patiente présente des signes neurologiques de surdosage aux AL sans convulsions généralisées. Les signes disparaissent en 30 min.

1 bibloc sciatique et fémoral pour curetage d’une ostéomyélite tibiale.

L’après midi est l’occasion de faire un cours de rappel sur la pharmacologie des AL. Nous rencontrons le directeur de l’hôpital, chirurgien, qui montre un intérêt certain pour l’ALR.

Mardi 17 : Nous réalisons le matin :

1 bloc iliofascial pour prothèse intermédiaire sur fracture du col fémoral

1 bloc axillaire pour ablation de plaque de l’avant bras

2 biblocs sciatique et fémoral pour fracture de jambe

1 bloc fémoral pour ablation de cerclage de rotule

1 bloc infra-orbitaire pour fracture malaire

L’après midi, cours sur les blocs de la face.

Mercredi 18 : Nous retrouvons toute l’équipe à l’hôpital Mahossot, où nous faisons la connaissance du Pr. Oukham Phantaly qui nous fait visiter le nouveau bloc opératoire inauguré 15 jours avant. Nous réalisons :

2 anesthésies péridurales pour RTUP difficile, et lésion de la verge avec lambeau scrotal.

2 TAP blocs pour hystérectomie voie haute et laparotomie exploratrice

1 bloc infra-orbitaire chez un bébé de 7 mois pour fente labiale

L’après midi, cours sur le TAP bloc, film sur la pose d’un KT périnerveux et rappel sur la préoxygénation.

Jeudi 19 : Nous travaillons sur l’Amitié et réalisons :

3 biblocs sciatique et fémoral pour fracture de tibia, ligamentoplastie de genou et ablation de plaque du tibia

1 bloc axillaire pour ablation de broches humérales

1 bloc infraclaviculaire pour fracture complexe de l’avant-bras avec impotence fonctionnelle de l’épaule

1 bloc mandibulaire et infra-orbitaire pour BIM sur fracture malaire et temporale basse

L’après midi, cours sur l’analgésie post-opératoire à l’hôpital Setthathirath.

Vendredi 20 : Nous travaillons sur l’hôpital de l’Amitié et réalisons :

2 rachianesthésies morphine pour PTH et fracture complexe de jambe

1 bibloc pour fracture bimalléolaire

1 bloc infraclaviculaire pour fracture cubitale avec impotence fonctionnelle de l’épaule

Nous sommes passés voir les patients opérés la veille pour l’évaluation de la durée des blocs à la bupivacaïne et naropeine. Vincent a rencontré le sous directeur responsable des achats de pharmacie pour l’inciter à commander la bupivacaine isobare ainsi que des solutions hydro-alcooliques. Ce dernier a semblé très réceptif à ces demandes.

Impressions générales :

Nous avons trouvé les étudiants du Laos très motivés, participant bien en cours et très accueillants. Les hôpitaux ne sont pas tous équivalents en terme de moyens, il n’y a pas de SSPI à l’hôpital de l’Amitié par exemple. L’ALR est appréciée par les chirurgiens, du moins en notre présence. Les étudiants pratiquent l’ALR depuis peu et nous pensons qu’ils ont besoin d’un encadrement prolongé. Certains ont évoqué la possibilité de faire un « stage de formation » en ALR en France.

La moitié des médecins cambodgiens sont beaucoup plus autonomes dans la pratique de l’ALR et sauront très vite, nous semble-t-il, se débrouiller avec l’échographe.